Le blog Neftys utilise des cookies pour vous garantir une bonne expérience de navigation. Si vous continuez à visiter notre site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.

Financement de l'innovation

Philippe Berna, délégué innovation au ministère des Finances : « Le Préficir joue un rôle crucial pour les start-up »

le 10 janvier 2018

 

Philippe Berna, délégué innovation auprès du Médiateur des entreprises au ministère des Finances, explique les avantages du Préficir (Préfinancement du crédit impôt recherche) pour les petites entreprises qui innovent. Interview.

Neftys : Quelles sont les entreprises concernées par le CIR (Crédit impôt recherche) ?

Philippe Berna : Le CIR est une mesure emblématique de soutien aux activités de R & D (Recherche et développement) des entreprises françaises, sans restriction de secteur (numérique, biotechnologies, etc.) ou de taille (grands groupes, ETI, PME, start-up). Le crédit impôt recherche bénéficie chaque année à plus de 20 000 entreprises, dont environ 18 000 PME (Petites et moyennes entreprises). Le CIR contribue donc largement au développement des activités de recherche sur notre territoire, contribuant ainsi à son excellence et à son attractivité. C’est de l’argent public versé aux entreprises qui prennent des risques et innovent, sans contrepartie financière (ni taux d’intérêt ni part de capital) si ce n’est de garantir qu’elles contribuent effectivement à faire avancer l’état des connaissances.

 

Oui, mais le CIR est un dispositif complexe à mobiliser pour les start-up…

Effectivement, le CIR et le CII (Crédit impôt innovation) sont compliqués à obtenir pour les petites entreprises. Ces deux crédits d’impôt s’appuient sur des textes et des guides très techniques, qui ne sont pas opérés par les mêmes services de l’administration. Résultats, les chefs d’entreprise sont confrontés à beaucoup d’intervenants différents, chacun avec ses propres contraintes opérationnelles. Ce qui entraîne parfois des délais de traitement longs, des reformulations, etc. Quand on est un grand groupe, on est équipé pour gérer cette mécanique administrative, mais pas quand on est une start-up qui doit, avec des moyens souvent limités, faire face à un grand nombre de contraintes.

Justement, quels sont les avantages du Préficir (Préfinancement du crédit impôt recherche) ?

Grâce au Préficir, les entreprises éligibles disposent d’une avance rapide de trésorerie sur leur CIR à percevoir. Le Préficir joue un rôle crucial pour les start-up car il peut être versé très rapidement, exactement comme pour un crédit Dailly ou de l’affacturage. Il est mobilisable dès la première année des travaux de recherche, sans historique. Il repose sur une approche d’investisseur qui prend des risques, pas de banquier qui doit au contraire les contenir. En cela, le Préficir vient parfaitement compléter l’offre du secteur bancaire qui ne finance pas les besoins en fonds de roulement lorsque les fonds propres sont encore insuffisants.

 

Concrètement, comment se passe la demande de Préficir auprès de Neftys ?

Le Préficir est simple et rapide à obtenir via la plate-forme Neftys.fr. Il s’appuie notamment sur un audit des dépenses de CIR mené par des experts référencés par les services de la Médiation des entreprises. Cet audit permet aux entreprises de vérifier l’éligibilité de leurs déclarations de CIR au regard des attentes de l’administration fiscale et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Une fois le dossier accepté, le Préficir est ensuite versé très rapidement à l’entreprise.

 

A quelles entreprises conseillez-vous de recourir au Préficir ?

Le Préficir est destiné aux entreprises qui entrent dans une phase de R & D très significative qui va entraîner un décalage important de trésorerie, entre le moment où elles dépensent pour développer leurs produits et le moment où elles perçoivent les premières entrées d’argent suite à la mise sur le marché. Et le plus tôt est le mieux ! Il vaut mieux ne pas attendre les problèmes de trésorerie pour mobiliser le Préficir.

 

Arnaud est le fondateur de NEFTYS. Diplomé de l’EM Lyon en 1992, Arnaud débute sa vie professionnelle en banque d’investissement à Londres puis à Paris ; en 1999, il rejoint Zebank, un projet innovant de banque en ligne, dont il dirige la maîtrise d’ouvrage jusqu’à son lancement en 2001. Arnaud rejoint ensuite les équipes de financements structurés de Natixis, qu’il quitte en 2009 afin de lancer Corporate Funding Association, un projet de coopérative bancaire pour les grandes entreprises en zone Euro. Il fonde NEFTYS en 2011.