Le blog Neftys utilise des cookies pour vous garantir une bonne expérience de navigation. Si vous continuez à visiter notre site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.

Innovations d'entreprises

Horsecom : une technologie connectée qui murmure à l’oreille du cheval

le 1 mars 2018

Horsecom, c’est l’histoire d’une société française qui a développé une technologie audio connectée pour améliorer la concentration et le bien-être du cheval. Découverte.

Nous sommes en 2013. Hugo Kajdas a une sœur plus jeune d’une vingtaine d’années, Marine. Cavalière depuis toute petite, Marine possède une jument âgée alors de 5 ans. Roquépine est un cheval assez compétiteur et difficile à monter, qui s’avère être également beaucoup stressé par son environnement extérieur (pendant le transport, avec sa cavalière et même ses autres congénères).

Spectateur de la situation, Hugo décide de s’investir dans la relation entre Marine et son cheval pour améliorer leur travail quotidien et leurs rapports. Ingénieur de formation et musicien, Hugo s’est appuyé sur une étude publiée il y a quelques années qui mentionnait que la musique pouvait affecter le comportement de différentes espèces. Pourquoi ne pas essayer avec Roquépine ? Hugo prototype rapidement un bonnet audio pour la jument et sa sœur.

Les effets sont immédiats : Roquépine est relaxée, beaucoup plus disponible et obtempère plus facilement notamment lors du transport.

Des essais complémentaires sont réalisés avec d’autres chevaux et conclus au même constat : sans savoir pourquoi un mieux-être se fait ressentir chez les chevaux. Le projet Horsecom était né.

Une séance type d’équitation avec le Horsecom

Une région pour porter l’innovation : la Normandie

Avec plus de 115 000 équidés sur son territoire, le Pôle hippique de Saint-Lô, ou encore le mondialement connu site du Haras National du Pin s’il y a bien une région du cheval en France c’est forcément la Normandie. Sur les conseils de Marine, et porté par son désir d’entreprendre Hugo part présenter son projet innovant auprès de la Région Normandie, de l’incubateur public Normandie Incubation situé à Caen et du Pôle de compétitivité Hippolia.

Sans grande surprise le projet Horsecom séduit. Il répond totalement aux objectifs du Pôle Hippolia, qui accompagne des projets innovants pour créer les nouveaux produits équestres de demain, ainsi qu’à la volonté de la Région Normandie de développer et dynamiser son territoire avec la filière équine.

Une technologie validée scientifiquement

Très vite il a été nécessaire de prouver scientifiquement l’effet de la musique sur le comportement du cheval. Pour cela l’équipe de Horsecom s’entoure d’éthologues scientifiques, spécialistes du comportement équin. En 2014, une pré-étude scientifique est menée sur l’évaluation de la diffusion de musique de manière supra-auriculaire chez le cheval. Parallèlement, Horsecom obtient de la Région Normandie une bourse au démarrage qui lui permet de déposer un brevet pour l’invention du bonnet audio pour cheval.

Les bonnes nouvelles ne tardent pas à tomber.

L’étude montre qu’il y a une réelle amélioration du bien-être du cheval grâce à la diffusion de musique et ce sur deux aspects.

La diminution du stress en situation anxiogène et une meilleure récupération du rythme cardiaque après l’effort ou évènement stressant. Quant au brevet déposé, il est reconnu nouveau et inventif ce qui permet d’étendre la protection de l’innovation à l’international. Horsecom possède une vraie stratégie de propriété intellectuelle avec plusieurs brevets, dessins, modèles et marques déposés. L’année suivante, un deuxième brevet est déposé pour protéger le système de fixation au casque à lanière.

De 7 prototypes à la création du kit Horsecom

 Ce ne sont pas moins de sept générations de prototypes qui ont vu le jour pour parvenir à l’industrialisation puis à la commercialisation du kit Horsecom.

En 2015, Horsecom enclenche son développement marketing avec la diffusion sur les réseaux sociaux de vidéos de présentation et de tutoriels, réalisées en partenariat avec des cavaliers de renom dont Kévin Staut et Karim Laghouag, tous les deux champions olympiques aux JO de Rio 2016.

La même année, Horsecom lance une campagne de pré-commandes auprès d’une centaine de clients pour financer l’industrialisation du produit fabriqué en Normandie.

Fin 2015, première levée de fonds pour Horsecom auprès de Quadrivium de Seventure Partners à Paris, qui ouvre la voie à la commercialisation du kit en France auprès de cavaliers propriétaires.

Le kit Horsecom est composé d’un bonnet audio pour le cheval, d’une mono-oreillette pour le cavalier, reliés en bluetooth, et d’une application mobile disponible sur Android et iOS depuis laquelle est diffusée en simultané la musique au cavalier et au cheval.

Le bonnet audio pour cheval intègre une technologie audio capable d’adapter la musique à l’ouïe du cheval ainsi que la technologie Bluetooth radio mutlisharing (diffusion sur plusieurs modules, depuis une unique source) compatible pour les toutes conditions d’utilisation (poussières, pluie, sports, etc).

Les plus du bonnet connecté Horsecom :

  • Protection de l’ouïe : Volume sonore maximum calculé pour préserver l’ouïe du cheval et ne pas l’effrayer.
  • Ergonomie : Écouteurs placés à l’extérieur devant l’oreille du cheval pour ne pas le gêner et filtrer les bruits extérieurs.
  • Calibration acoustique : Rythmes et fréquences des morceaux recommandés conformes au cahier des charges scientifiques

 

Les musiques, scientifiquement sélectionnées avec des coachs en équitation et créées par des compositeurs, sont également utiles pour faire travailler le cheval à différentes allures grâce à une variation de rythmes musicaux. Plusieurs nouvelles études, validées par les Haras Nationaux, et menées dans la continuité de la toute première recherche, ont corroboré les bienfaits de la musique sur les chevaux. Etude qui débauche actuellement sur une thèse CIFRE pour détecter précisément qu’est-ce qui, dans la musique, procure le bien-être du cheval.

Horsecom n’en a pas fini avec les innovations. En septembre 2017, la société lance « Enseigner en musique » une formation qualifiante de 60 heures proposée en e-learning.

Cette formation d’un nouveau genre a pour objectif de former des experts de l’équitation en musique et de les sensibiliser à l’importance de la musique dans l’apprentissage et le bien-être des chevaux.

Conçue pour les enseignants équestres qui souhaitent gagner en compétences, la formation « Enseigner en musique » répond aussi aux attentes des centres équestres pour diversifier leurs services et se démarquer de la concurrence grâce à un certificat qualifiant sur l’équitation en musique. Preuve en est, actuellement pas moins de 180 coachs sont en cours de formation partout sur le territoire.

Arnaud est le fondateur de NEFTYS. Diplomé de l’EM Lyon en 1992, Arnaud débute sa vie professionnelle en banque d’investissement à Londres puis à Paris ; en 1999, il rejoint Zebank, un projet innovant de banque en ligne, dont il dirige la maîtrise d’ouvrage jusqu’à son lancement en 2001. Arnaud rejoint ensuite les équipes de financements structurés de Natixis, qu’il quitte en 2009 afin de lancer Corporate Funding Association, un projet de coopérative bancaire pour les grandes entreprises en zone Euro. Il fonde NEFTYS en 2011.