Le blog Neftys utilise des cookies pour vous garantir une bonne expérience de navigation. Si vous continuez à visiter notre site, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.

Portraits d'entrepreneursVidéos

ART-Fi ou le succès d’une innovation de rupture

le 20 mars 2018

ART-Fi adresse un marché large allant des des télécoms à la voiture connectée, avec des solutions de mesure d’exposition des personnes aux ondes électromagnétiques et de rayonnement des antennes. Une innovation de rupture technologique, née de l’observation et d’une nécessité pour le marché.

Ces marchés sont soumis à des contraintes réglementaires quant à l’exposition des personnes aux ondes électromagnétiques émises par les appareils communiquant sans fil. En France, le seuil légal est fixé à 2 watts / kilo. L’unité de mesure est le DAS (Débit d’absorption spécifique). En parallèle de cet aspect d’exposition il est fondamental pour les constructeurs d’équipements sans fils d’émettre suffisamment fort pour assurer une bonne connectivité.

En 2009, le responsable des mesures d’un grand constructeur et un chercheur en thèse Cifre (Conventions industrielles de formation pour la recherche) constatent une opportunité.

D’un côté, un marché de la mesure d’exposition des personnes aux ondes électromagnétiques en plein boom. La croissance en volume des appareils, notamment avec l’arrivée du machine to machine, de la maison et de la voiture connectées, ou encore la multiplication des standards, fréquences et modulations obligent les fabricants de terminaux sans fils à devoir faire face à de nombreux tests.

De l’autre, une solution fort coûteuse en temps, en situation de quasi-monopole. Au milieu, une incapacité pour les fabricants à faire face à la quantité de tests requis.

La solution ART-Fi séduit les grands noms

Les deux associés décident de rechercher la bonne rupture technologique sur l’instrument de mesure. Ainsi naît ART-Fi. Après 5 ans de R&D, ART-Fi parvient à mettre au point un instrument de mesure beaucoup plus rapide et ergonomique, baptisé ART-MAN, conçu au sein d’un incubateur en lien avec un enseignant-chercheur de Supelec (Ecole supérieure d’électricité) spécialisé dans l’électromagnétisme.

Presque 10 ans plus tard et après de nombreux labels, et surtout de nombreuses rencontres – dont Neftys pour le préfinancement de son crédit d’impôt recherche – ART-Fi permet de réduire drastiquement la durée et le coût de la mesure. Remplissant ainsi l’objet de sa recherche : soulager la contrainte industrielle intenable en l’état préalable de l’art.

ART-MAN, la solution ART-Fi pour la mesure du DAS en temps réel, est aujourd’hui utilisé par de grands noms comme Samsung ou Sony. Elle simplifie les tests, accélère le temps de développement, le time to market et permet aussi d’améliorer les produits. Et l’innovation ART-Fi poursuit sa course vers d’autres marchés.

 

Arnaud est le fondateur de NEFTYS. Diplomé de l’EM Lyon en 1992, Arnaud débute sa vie professionnelle en banque d’investissement à Londres puis à Paris ; en 1999, il rejoint Zebank, un projet innovant de banque en ligne, dont il dirige la maîtrise d’ouvrage jusqu’à son lancement en 2001. Arnaud rejoint ensuite les équipes de financements structurés de Natixis, qu’il quitte en 2009 afin de lancer Corporate Funding Association, un projet de coopérative bancaire pour les grandes entreprises en zone Euro. Il fonde NEFTYS en 2011.